Amnesia Rockfest Voici la programmation du Rockfest 2016
23 mars 2016

Voici la tant attendue programmation de l'édition 2016 du Rockfest à Montebello.

Rockfest 2016

 

- Blink 182
- Rise Against
- Jane's Addiction
- Limp Bizkit
- Ice Cube
- Korn
- Billy Talent
- Sum 41
- Bring Me The Horizon
- A Day To Remember
- Lamb Of God
- Anthrax
- Twisted Sister
- Puscifer
- NOFX
- The Used (album In Love and Death)
- At the Drive-In (Réunion)

La portion metal du festival sera assurée par les groupes suivants:

Sodom, Sepultura, D.R.I., Cannibal Corpse, Cradle Of Filth, Korpiklaani, Max & Igor Cavalera (Back to Roots), Corrosion of Conformity, The Black Dahlia Murder, The Faceless et Poison The Well (réunion)

Volet francophone:

- Vulgaires Machins, Kermess, Raid, Démence et Yélo Molo, Grimskunkm Despised Icon, The Saint-Catherines (Dancing for Deacadence) Voïvod, Anonymus et BARF.

Deux pointures majeures de la scènealternative francaise seront aussi présents:

- Ludwig Von 88
- Les ramoneurs de Ménhirs (groupe de Loran de Bérurier Noir).

Billets et information: Site officiel du Rockfest.


15 mars 2016
3 février 2016
7 décembre 2015
17 novembre 2015



Antimatter The Judas Table Antimatter - The Judas Table

On ne sait jamais à quoi s'attendre lors de l'écoute d'un nouvel album d'Antimatter, puisqu'ils sont très différents les un des autres, parfois drastiquement.

Under the Same Sky

Quand Sleeping Pulse, le projet commun de Mick Moss (Antimatter) et Luis Fazendeiro (Painted Black) a été annoncé plus tôt cette année...

Scar Symmetry - The Singularity - Phase 1 : Neohumanity

Scar Symmetry lancent cette année The Singularity, leur sixième opus, qui peut prétendre au titre « d'album qui va les faire décoller ».



Children of Bodom Théatre Corona Virgin Mobile
25 mars 2016

En ce vendredi pas très saint d'avril, Les groupes Havok et Children of Bodom faisaient un détour de leur tournée avec Megadeth vers Montréal, car celle-ci ne s'arrêtait seulement qu'à Québec. Le spectacle affichait complet, et malheureusement, le groupe québécois Elderoth a dû annuler sa participation au spectacle pour des raisons techniques, ce qui a donné comme conséquence que le groupe de Denver au Colorado Havok a commencé sa performance à 20 heures tapantes. Le groupe n'a pas perdu de temps et a enchaîné plusieurs chansons de tout son répertoire thrash métal intense, et le chanteur/guitariste David Sanchez a accumulé les interventions savoureuses entre certains morceaux, tout en prenant le temps de nous dire que Montréal est l'une des 5 ville préférées du groupe à venir jouer (y a t-il vraiment un groupe qui ne dit pas ça dans la ville ou il joue?...). Nick Schendzielos, avec sa basse illuminée en vert, a offert une superbe performance sur son instrument et s'est même permis de descendre dans le "pit" durant la dernière chanson du groupe. Sanchez et Reece Scruggs se sont échangés riffs et solos de façon furieuse et déchaînée; et que dire de Pete Webber. Ouf. Le gars est un maniaque derrière sa batterie et n'a pas eu peur de punir celle-ci avec des enchaînements et des descentes de toutes sortes. le groupe s'est permis un set plus long qu'à l'habitude de la tournée avec Megadeth et La foule en général semblait apprécier la performance et gageons qu'ils se sont fait plusieurs nouveaux fans. Vers 21:15, les lumières se sont éteintes et la bannière de Children of Bodom est apparu sur la scène, et les fans ont hurlé fort pour que leurs favoris se pointent sur scène. Le groupe a commencé avec la chanson Are You Dead Yet? de l'album du même nom et la première remarqua a été que les gars avaient l'air fatigués, il faut dire qu'ils sont venus à Montréal en pleine tempête. La performance était acceptable, mais le son était très ordinaire. Même en étant un fans de leurs plus vieux albums, il était difficile de reconnaitre les chansons car la basse était trop élevée et tout était inégal. On entendait pas assez la batterie et les guitares ne sonnaient pas bien. Malgré le fait que je me suis déplacé à plusieurs endroits dans la salle pour vérifier si le son allait être meilleur, ce ne fut pas le cas, car c'était pareil partout. Le chanteur Alexi Laiho ne s'est adressé que très peu à la foule, mais le bassiste Henkka T. Blacksmith a même pris le temps de remercier le groupe Havok en français. Et en plus, leur performance n'a duré qu'une heure 10  minutes avec 13 chansons, à peine deux de plus que lorsqu'ils font la première partie de Megadeth. Quand même assez décevant quand on regarde la discographie du groupe qui contient 9 albums et quelques EPs. Malgré la satisfaction évidente de la foule, je suir sûr qu'ils en auraient pris plus, car la soirée s'est terminée à 22:30.